📰Analyse du Jour : Marchés Financiers du 12 Octobre 2023 📈


Le marché boursier français a enregistré une deuxième journée de baisse consécutive. Le CAC40 a perdu 0,37%, se situant à 7 104 points à la clôture. La journée avait pourtant bien commencé, avec le CAC40 testant timidement les 7 200 points, mais a finalement chuté, les investisseurs étant prudents en raison de la volatilité du marché.

Événements importants :

  • États-Unis : L’indice des prix à la consommation de septembre a augmenté légèrement, dépassant légèrement les attentes du marché, avec une hausse de 0,4% par rapport au mois précédent. Sur une base annuelle, l’inflation s’affiche à +3,7%. Les inscriptions au chômage sont restées stables la semaine dernière, avec 209 000 demandes.
  • Royaume-Uni : L’économie britannique a enregistré une croissance conforme aux attentes en août, avec une progression de 0,2% du produit intérieur brut (PIB). Par rapport à août 2022, le PIB a augmenté de +0,5%.
  • France : Les investisseurs attendent l’annonce de l’indice final des prix à la consommation demain matin.

Performances des marchés américains :

  • À 18h, le S&P 500 a reculé de 0,04% à 4 375 points.
  • Le Dow Jones a perdu 0,24% à 33 724 points.
  • Le Nasdaq a gagné +0,21% à 13 689 points.

Pétrole et devises :

  • Les cours de l’or noir ont continué leurs fluctuations erratiques. Le WTI a repris 0,53%, à 83,59$, tandis que le baril de Brent a gagné +0,76%, à 86,19$.
  • L’euro a reculé de 0,63%, revenant à 1,0555 face au billet vert.
  • L’once d’or s’est appréciée à 1 872$.
  • Le Bitcoin a légèrement reculé à 26 674$.

Entreprises en hausse :

  • Claranova (+7,13% à 1,592 euro) : Le groupe a publié des résultats solides pour l’année 2022-2023, avec une nette progression des activités et une prévision d’amélioration de la rentabilité opérationnelle.
  • Publicis (+4,66% à 76,76 euros) : Le groupe de communication a relevé ses prévisions annuelles après un 3e trimestre meilleur que prévu, grâce à la bonne dynamique aux USA et aux activités media et d’Epsilon.
  • Thales (+2,73% à 142,8 euros) : Le groupe de défense a annoncé une importante commande de l’armée américaine et a émis des obligations pour financer l’acquisition d’Imperva.

Entreprises en baisse :

  • Ekinops (-12,52% à 4,75 euros) : Le titre a chuté après un trimestre décevant et un avertissement sur les résultats, en raison d’une visibilité réduite.
  • Orpea (-11,72% à 1,299 euro) : Le spécialiste de la prise en charge de la dépendance a enregistré une perte importante suite à l’intégration de charges d’intérêts élevées, résultant de l’évolution défavorable des taux d’intérêt.
  • McPhy Energy (-6,83% à 4,12 euros) : La baisse du titre est due à une dégradation de la valeur par Barclays, qui a réduit son objectif de cours en raison d’une incertitude accrue.
  • Atos (-3,09% à 4,9 euros) : Le groupe de services informatiques a subi une nouvelle journée de baisse, cette fois en raison de la réduction de l’objectif de cours par la Deutsche Bank.
  • LVMH (-1,62% à 675 euros) : Le groupe de luxe a connu des prises de bénéfices après sa publication semestrielle, avec plusieurs ajustements de cours de la part d’analystes.
  • Kering (-2,61% à 416,8 euros) : Goldman Sachs maintient sa recommandation à ‘achat’, mais ajuste son objectif de cours sur le groupe breton.
  • Hermes International (-1,44% à 1 725,5 euros) : Le groupe de luxe a subi une deuxième journée consécutive de baisse malgré la revalorisation de la valeur par Goldman Sachs.